Politique du héros chrétien dans "Clovis" (1657) de Desmarets de Saint-Sorlin et "Saint Louis" (1658) de Pierre Le Moyne - Université de Lorraine Access content directly
Theses Year : 2021

Politics of the Christian hero in "Clovis" (1657) by Desmarets de Saint-Sorlin and "Saint Louis" (1658) by Pierre Le Moyne

Politique du héros chrétien dans "Clovis" (1657) de Desmarets de Saint-Sorlin et "Saint Louis" (1658) de Pierre Le Moyne

Abstract

The heroic poems that appeared in France in the 1650s have long been viewed as pale imitations of Homer, Virgil, and the Delivered Jerusalem. This study attempts to reconstruct and better understand the literary and politico-cultural context of this poetic corpus by comparing the two epics which feature the King of France as an epic hero, Clovis (1657) by Desmarets de Saint-Sorlin and Saint Louis (1658) by Pierre Le Moyne. These poets were inspired by the poetics of Tasso, which is based on the ambition to adapt the epic to the modern age, and chooses the plausible Christian marvelous and the theme of the medieval crusade. In France however, this new model of magnanimous epic warrior, does not fit well with the devout image of the « Christian prince » of the Catholic Counter-Reformation. Moreover, this synthesis itself comes into conflict with the figure of the « absolute Prince ». This figure emerged in the kingdom from the disastrous religious wars of the sixteenth Century, at the time of the Reason of State. It embodies the model of absolute sovereignty conceptualized by political thinkers after Jean Bodin, whichdemanding immediate obedience. The French heroic poem is therefore characterized by numerous axiological tensions between several regulatory ideals: epic heroism of aristocratic essence, royal absolutist policy, and Counter-Reformation Christian holiness. Its originality is therefore to be found in this status of "thinking machine without concepts", which attempts to repair the cracks in history and to resolve the theologico-political antinomies of the first modernity, by producing a complex and unstable axiological synthesis. It is the very fragility of this construction that made its reception difficult as soon as the anthropological-historical configuration that had given it birth evolved, and compromised the readability of this corpus
Les poèmes héroïques parus en France dans les années 1650 ont longtemps passé pour de pâles imitations d’Homère, de Virgile et de la Jérusalem délivrée. La présente étude tente de restituer ce corpus poétique à son contexte littéraire et politico-culturel propre, afin d’en dégager une nouvelle compréhension, en comparant les deux épopées qui mettent en scène le personnage du Roi de France en héros épique, Clovis (1657) de Desmarets de Saint-Sorlin et Saint Louis (1658) de Pierre Le Moyne. C’est la poétique du Tasse, fondée sur l’ambition d’adapter l’épopée à l’époque moderne, par l’adoption du merveilleux chrétien vraisemblable et du thème de la croisade médiévale, qui inspire cette génération de poètes français. Mais, en France, ce nouveau modèle de protagoniste épique, guerrier magnanime et généreux, s’accorde mal avec l’image dévot du « prince chrétien » de la Contre-Réforme catholique. De plus, cette synthèse entre elle-même en conflit avec la figure du « Prince absolu », incarnation de la souveraineté conceptualisée, à l’époque de la raison d’État, dans le sillage de Jean Bodin, exigeant une obéissance immédiate, qui émerge dans le royaume après les déchirements des guerres de Religion du xvie siècle. Le poème héroïque français des années 1650 se caractérise donc par un nœud de tensions axiologiques entre plusieurs idéaux régulateurs : héroïsme épique d’essence aristocratique, politique royale absolutiste, et sainteté chrétienne post-tridentine. Cette fiction politique se présente en fin de compte comme une « machine à penser sans concepts », qui tente de colmater les brisures de l’histoire et de résoudre les antinomies théologico-politiques de la première modernité, en produisant une synthèse axiologique complexe et instable. C’est la fragilité même de cette construction qui a rendu sa réception difficile dès que la configuration anthropologico-historique qui lui avait donné naissance eut évolué, et a compromis la lisibilité de ce corpus
Fichier principal
Vignette du fichier
DDOC_T_2021_0239_WAGNER.pdf (14.25 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

tel-03662826 , version 1 (08-02-2024)

Identifiers

  • HAL Id : tel-03662826 , version 1

Cite

Lucien Wagner. Politique du héros chrétien dans "Clovis" (1657) de Desmarets de Saint-Sorlin et "Saint Louis" (1658) de Pierre Le Moyne. Littératures. Université de Lorraine, 2021. Français. ⟨NNT : 2021LORR0239⟩. ⟨tel-03662826⟩
64 View
13 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More