Le graffiti dans les camps de fortune au Nord de la France : carrefour de langues, de signes et de discours. Une analyse de différentes réalisations scripturales - Université de Lorraine Access content directly
Theses Year : 2021

Graffiti in temporary camps in the north of France : a crossroads of languages, signs and speeches. Analysis of different scriptural realizations

Le graffiti dans les camps de fortune au Nord de la France : carrefour de langues, de signes et de discours. Une analyse de différentes réalisations scripturales

Abstract

This research work focuses on graffiti in the " temporary camps" that were set up between 2016 and 2017 in the North of France, including, among others, the well-known one in Calais (called the Jungle). This graffiti was created by the displaced people who lived there. To help them create the graffiti, those people used the available materials like tents, walls, and garbage bins.The photo collection that I have captured for this graffiti consists of 90 photos.This photo collection is a hybrid collection. It includes text and images. The text was written in several languages (mainly French, English, and Arabic). Also, the text was varied between words, quotes, and short, simple sentences.To conduct the analysis taking into account having the graffiti in different languages, all graffiti work was translated to French. The other factor that has been used in the analysis was the location of each graffiti in the camp. The ways for the residents of these camps to express their anxiety and anger were very limited. Given the social context and the purpose of creating this graffiti, we observed that the messages have included, among other things, demands, references to their countries of origin, and calls for peace. Due to the diversity of the content of this photo collection, I used different criteria to study them, and I applied the appropriate context to each photo.This thesis has two sections. The first section explains the general context of the camps (the structure of the camp, populations, and the spoken languages). The second section talks about the tools that have been used in the analysis of graffiti. The first chapter discusses the concept of graffiti. The second chapter talks about the linguistic characteristics of the photo collection. The third chapter covers graffiti as a speech act and the relationship between the sender and receiver of these messages. In more detail, who is the audience of this graffiti ? Is it possible to consider this graffiti as exposed writing “ écritures exposées ” ? The fourth chapter discusses the significant dimensions of graffiti such as the materials used, colors, and the interaction between writing and image. The last chapter provides my argument about the notion of seeing camps as cities where graffiti can be seen as a linguistic landscape.
Ce travail de recherche s’intéresse aux graffitis dans les « camps de fortune » qui ont été constitués entre 2016 et 2017 dans le Nord de la France dont, entre autres, celui très connu de Calais (nommé la Jungle). Ces graffitis ont été élaborés par les personnes déplacées qui vivaient sur place. Pour cela, ils utilisaient comme supports les moyens qui étaient à leur disposition, comme les tentes, les murs, les poubelles. Mon corpus est composé de 90 photos de ces graffitis. C’est un corpus hybride, car les graffitis peuvent être composés de textes et d’images, les inscriptions y sont en plusieurs langues (principalement français, anglais, arabe) et peuvent être composées de mots isolés, de citations, d’énoncés brefs et simples. Pour procéder aux analyses, et pour prendre en compte le brassage de langues, j’ai traduit et transcrit la plupart de ces graffitis, et les ai étudiés en prenant en considération l’emplacement de chacun d’eux dans le camp.Les moyens des déplacés pour faire entendre leur désarroi et parfois leur colère sont très limités. En raison de ce contexte social et de la finalité de ces écritures, on observe que les messages présentent, entre autres des revendications, des références au pays d’origine mais aussi des appels à la paix.Étant donné le caractère composite de ce corpus, je l’ai envisagé selon plusieurs points de vue, en le rapportant à chaque étape à son contexte particulier. Pour ce faire, ma thèse est composée de deux parties : la première est une présentation détaillée du contexte général (structuration du camp, populations et langues en présence) ; la deuxième partie porte sur les outils utilisés pour analyser ces graffitis. Dans cette partie, un premier chapitre introduit et discute la notion de graffiti, terme utilisé dans la suite de la thèse ; un deuxième chapitre porte sur les caractéristiques linguistiques de mon corpus ; le troisième chapitre aborde les graffitis en termes d’actes de langage, en prenant en compte les énonciateurs, mais aussi les destinataires des messages : en effet, dans ce contexte, à qui ces graffitis s’adressent-ils ? De plus, peut-on considérer les graffitis, dans ce contexte, comme des écritures exposées ? ; le quatrième chapitre envisage les graffitis dans toute leur dimension signifiante (support, couleur, interaction entre écrit et image) ; Enfin, dans le dernier chapitre, je défends l’idée d’envisager les camps comme des villes, dans lesquelles les graffitis constituent un paysage linguistique.
Fichier principal
Vignette du fichier
DDOC_T_2021_0280_ALRAWASHDEH.pdf (29.74 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

tel-03687208 , version 1 (03-06-2022)

Identifiers

  • HAL Id : tel-03687208 , version 1

Cite

Hana Alrawashdeh. Le graffiti dans les camps de fortune au Nord de la France : carrefour de langues, de signes et de discours. Une analyse de différentes réalisations scripturales. Linguistique. Université de Lorraine, 2021. Français. ⟨NNT : 2021LORR0280⟩. ⟨tel-03687208⟩
82 View
27 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More