Moi, enseignant. Comprendre la construction identitaire au prisme de l'engagement - Université de Lorraine Access content directly
Theses Year : 2021

Understanding the construction of one's identity through the Lens of commitment

Moi, enseignant. Comprendre la construction identitaire au prisme de l'engagement

Abstract

In 2019, 26,200 candidates were admitted into the public or private entrance examination for teaching. The majority of the laureates come from specialized university training, the National Institutes of Higher Professorship and Education (Inspé). However, they are still a lot of unfilled vacancies because of many retirements and fewer and fewer candidates. This reflects the loss of the profession's attractiveness. But we are not trying to understand this effect, we would like to understand why some people are still choosing this profession.Why are some people choosing this career? Why are they sticking with it? How do these persons change as teacher and as human? These are some questions that inspired a lot of research in Educational Science and inspire our research. To answer we are using two concepts: identity construction and the professional commitment.Analyzing the teachers' environment, their everyday, and trying to understand their stories permit us to grab what in their professional and personal key moments, help them to innovate, to question themselves and create new approaches. We are calling these moments identity transitions. We believe that the professional commitment is a good starting point to understand this process. But how can we understand the professional commitment process? To find an answer we are looking to Gibson's theory who explained that affordances represent the ability to drive a behavior in a specific environment (Luyat & Regia-Corte, 2009).The teachers' working environment is made from their own inner world, relations and co-construction. This helps us understand what in their lives, their representations and their values makes teachers taking some affordances. Finally, this research is not only about professional commitment but also about personal commitment to the profession. Analyzing the environment allows us to understand the professional commitment process, identifying individuals and situational factors (Billett, 2001, 2011 ; Bourgeois, 2013), necessary to the changes to one's identity.
En 2019, ils ont été, 26 200 candidats déclarés admis aux différents concours enseignants de l'enseignement public et privé. La majorité des lauréats viennent d'une formation universitaire spécialisée, les Instituts nationaux supérieurs du professorat et de l'éducation (Inspé). Pourtant, le nombre de postes vacants tous les ans ne fait qu'augmenter dû à de nombreux départs à la retraite et à un nombre de candidats décroissant. Cela fait notamment écho à la perte d'attractivité du métier. Mais il ne sera pas ici question d'élucider ou non le manque d'attractivité, mais plutôt de questionner le choix de carrière et surtout la persistance du choix.Pourquoi les individus choisissent-ils la carrière d'enseignant ? Pourquoi la poursuivent-elles ? Comment ces individus évoluent-ils en tant qu'enseignants, mais aussi en tant qu'Homme ? Ce sont là les questions qui ont inspiré le point de départ de nombreuses recherches en Sciences de l'Éducation et qui inspirent ce travail. Pour y répondre nous mobilisons deux concepts la construction identitaire et l'engagement professionnel.Analyser l'environnement des enseignants, leurs quotidiens et retracer leurs histoires nous permet de comprendre ces instants clés dans leur vie professionnelle et personnelle qui les poussent à innover, se questionner, créer de nouvelles méthodologies et approches. Ces instants nous les nommons « transitions identitaires ». Nous pensons que l'analyse de l'engagement professionnel des enseignants est une entrée intéressante pour comprendre ces processus de transition. Mais comment comprendre les processus d'engagement professionnel ? Pour trouver une réponse, nous nous inspirons de la théorie de Gibson qui explique que les opportunités ou affordances sont la faculté de guider un comportement en fonction de ce qu'offre son environnement (Luyat & Regia-Corte, 2009).L'environnement de travail des enseignants se fait en relation et en co-construction avec leurs mondes intérieurs, là où se nichent leurs besoins, leurs attentes et leurs désirs personnels. C'est ce qui nous conduit à interroger l'individu et comprendre pourquoi en fonction de son vécu, de ses représentations, ses valeurs, etc. il saisit des opportunités qui se présentent à lui dans son environnement de travail. Finalement, il ne s'agit pas seulement d'interroger l'engagement du professionnel, mais aussi de questionner l'engagement de l'individu dans sa profession. Analyser l'environnement nous permet de rendre compte de ces processus d'engagement professionnel en identifiant à la fois les facteurs individuels et situationnels (Billett, 2001, 2011 ; Bourgeois, 2013) nécessaires pour un changement de l'identité de l'individu.
Fichier principal
Vignette du fichier
DDOC_T_2021_0361_BINET.pdf (6.01 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

tel-03981077 , version 1 (09-02-2023)

Identifiers

  • HAL Id : tel-03981077 , version 1

Cite

Angéline Plénard. Moi, enseignant. Comprendre la construction identitaire au prisme de l'engagement. Education. Université de Lorraine, 2021. Français. ⟨NNT : ⟩. ⟨tel-03981077⟩
115 View
262 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More