Le défi de Sophie Germain : ses travaux sur les vibrations des surfaces élastiques - Université de Lorraine Access content directly
Theses Year : 2022

Sophie Germain's challenge : her work on the vibrations of elastic surfaces

Le défi de Sophie Germain : ses travaux sur les vibrations des surfaces élastiques

Abstract

Sophie Germain began her research on the theory of vibrations of elastic surfaces in 1809 following a competition proposed by the Académie des Sciences de Paris. The three essays she sent to the Academy in 1811, 1813 and 1815 in response to the competition question were never published despite the important results they contained. The originals are preserved in the Archives of the Paris Academy of sciences. The objective of my work is the study and reception of these three essays ; in the appendix, we will find a transcription of them.This thesis leads us, first of all, through Germain's life and career as a woman scientist, and more particularly as a mathematician, to a study of the academic and social contexts and of the functioning of the scientific field in Paris at the beginning of the 19th century.A large part of my work is then devoted to the description of the three essays sent by Germain to the Academy, to the analysis of their content and to their reception by the members of the jury responsible for reporting the essays submitted to the competition. This is followed by an examination of the other texts published by Germain, who has continued her theoretical and experimental research on the notion of elasticity for several years.Finally, this study addresses the question of the reception of Germain's work and its results by some of her contemporaries and close successors, but also the way in which her work influenced her vision of society at the end of her life.
Sophie Germain débute ses recherches sur la théorie des vibrations des surfaces élastiques en 1809 suite à un concours proposé par l'Académie des sciences de Paris. Les trois mémoires qu'elle envoie à l'Académie en 1811, 1813 et 1815 pour répondre à la question du concours n'ont jamais été publiés malgré des résultats importants qui y figurent. Les originaux se trouvent aux Archives de l'Académie des sciences de Paris. L'objectif de mon travail est l'étude et la réception de ces trois mémoires ; en annexe, nous en trouverons une transcription.Cette thèse nous mène, dans un premier temps, à travers le parcours particulier et la vie de Germain en tant que femme scientifique, plus particulièrement en tant que mathématicienne, à une étude des contextes académiques et sociaux et du fonctionnement du champ scientifique à Paris au début du 19ème siècle.Une grande partie de mon travail est ensuite consacrée à une description des trois mémoires envoyés par Germain à l'Académie, à une analyse de leur contenu et à leur réception auprès des membres du jury chargés de faire un rapport sur les mémoires remis au concours. Suit un examen des autres textes publiés par Germain ayant poursuivi ses recherches théoriques et expérimentales sur la notion d'élasticité durant un certain nombre d'années.Cette étude aborde enfin le questionnement sur la réception des travaux de Germain et de ses résultats par certains de ses contemporains et successeurs proches, mais aussi sur la façon dont ses travaux ont orienté, à la fin de sa vie, sa vision concernant la société.
Fichier principal
Vignette du fichier
DDOC_T_2022_0221_GRUN.pdf (3.64 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

tel-04052603 , version 1 (30-03-2023)

Identifiers

  • HAL Id : tel-04052603 , version 1

Cite

Nathalie Grun. Le défi de Sophie Germain : ses travaux sur les vibrations des surfaces élastiques. Histoire, Philosophie et Sociologie des sciences. Université de Lorraine, 2022. Français. ⟨NNT : 2022LORR0221⟩. ⟨tel-04052603⟩
193 View
503 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More