La revendication nationale kurde et le principe d’auto détermination

Résumé : La relation du peuple kurde avec le principe d’autodétermination est singulière. Ayant réussi à développer une revendication à caractère national au début du XXe siècle, les Kurdes se verront, après une promesse internationale non tenue, refuser par le Traité de Lausanne la possibilité de créer un État souverain. Divisés, alors, pendant près d’un siècle sur le territoire de quatre États, les Kurdes vont profiter des interventions internationales en Irak pour édifier une région à l’autonomie très poussée. Les évènements actuels, liés à la lutte contre Daech, ouvrent de nouveau la perspective d’un Kurdistan indépendant, sur une partie de la zone de peuplement kurde. Cette perspective, si elle se concrétise, contribuerait à renouveler la problématique du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes.
Type de document :
Communication dans un congrès
La question Kurde, Jun 2014, Nancy, France. IRENEE, Civitas Europa, 2015/01 (34), pp.155 - 167 2015, La Question Kurde. 〈https://www.cairn.info/revue-civitas-europa-2015-1-page-155.htm〉
Liste complète des métadonnées

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01646602
Contributeur : Irenee Ul <>
Soumis le : jeudi 23 novembre 2017 - 15:41:01
Dernière modification le : vendredi 24 novembre 2017 - 01:27:53

Identifiants

  • HAL Id : hal-01646602, version 1

Collections

Citation

Jean-Denis Mouton. La revendication nationale kurde et le principe d’auto détermination. La question Kurde, Jun 2014, Nancy, France. IRENEE, Civitas Europa, 2015/01 (34), pp.155 - 167 2015, La Question Kurde. 〈https://www.cairn.info/revue-civitas-europa-2015-1-page-155.htm〉. 〈hal-01646602〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

6