Skip to Main content Skip to Navigation
New interface
Journal articles

Le fantasme robotique du couple idéal. Assujettissements fonctionnels et relationnels dans la série Real Human

Résumé : La première saison de la série Äkta Människor (Real Humans, 100 % humain) met en scène divers liens affectifs et sexuels aux robots. Ils engagent une problématique indissociablement anthropologique et sociale : la définition de l’humain en tant qu’entité relationnelle et incarnée. La série annonce la possibilité de relations entre des humains et des robots doués d’intelligence et de sentiments. Elle s’oppose ainsi à l’idée de leur nécessaire instrumentalisation sexuelle et affective en vertu de leur nature mécanique. Se forme une communauté incluant les humains et les robots, malgré leurs différences biologiques qui en font des espèces différentes. L’attachement est alors à la fois l’effet et la condition d’une redéfinition de ce qui est humain afin de reconnaître les robots comme étant des sujets à la fois de droit et de désir.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadata

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01730573
Contributor : Laëtitia Le Couédic Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Saturday, September 10, 2022 - 10:01:15 PM
Last modification on : Monday, September 12, 2022 - 4:58:50 PM

Files

Wadbled Le fantasme robotique ...
Files produced by the author(s)

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution - NonCommercial - ShareAlike 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : hal-01730573, version 1

Citation

Nathanaël Wadbled. Le fantasme robotique du couple idéal. Assujettissements fonctionnels et relationnels dans la série Real Human. Recherches Germaniques, 2017, Humains, plus qu’humains, post-humains. Nouveaux questionnements de la Science-Fiction actuelle, HS 17, p. 147-163. ⟨hal-01730573⟩

Share

Metrics

Record views

62

Files downloads

1