Le tampon comptable dans l'art, ou l'empreinte d'une critique de la gestion - Université de Lorraine Access content directly
Conference Papers Year : 2018

Le tampon comptable dans l'art, ou l'empreinte d'une critique de la gestion

Abstract

A partir de l’analyse de la bande dessinée Tarzan Seigneur des signes, réalisée par l’artiste plasticien LL de Mars et parue en 2017, cet article propose une étude des significations de la présence de tampons comptables dans ce récit reprenant l’histoire originelle de Tarzan, soit sa naissance littérale et mythique, écrite en 1912 par Edgar Rice Burrough et devenue mondialement connue. A partir d’une analyse des relations entre fiction, narration et discours au sein de cette œuvre, cette étude montre comment le maillage de la fiction (Tarzan) et de la réalité (le tampon comptable) permettent à l’artiste de jouer autour d’une pluralité de sens pour mieux révéler les limites de la société actuelle, dans laquelle la gestion serait devenue une fin et non plus uniquement un moyen au service des individus.
Fichier principal
Vignette du fichier
ROCHER-CNAM17-05-2018.pdf (1.47 Mo) Télécharger le fichier
Origin Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-03032927 , version 1 (05-02-2022)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03032927 , version 1

Cite

Sébastien Rocher. Le tampon comptable dans l'art, ou l'empreinte d'une critique de la gestion. 1ère journée d'étude Fiction et réalité, 2018, Paris, France. ⟨hal-03032927⟩
33 View
95 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More