Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

En quoi la coopération internationale dans un lycée professionnel ouvre-t-elle la voie de l'expérience de l'autre aux les élèves ?

Résumé : Les enseignants des lycées professionnels sont-ils concernés par ce qui se passe au-delà des frontières nationales ? Les jeunes engagés dans la voie de la formation professionnelle s'intéressent-ils et se donnent-ils les moyens de s'ouvrir à ce qui se passe au-delà des frontières nationales ? En quoi des perspectives internationales peuvent-elles être propices à l'émergence de styles originaux de formation ? La coopération transfrontalière entre les établissements est-elle réelle dans l'enseignement professionnel ? C'est à partir de ces quatre questions que nous nous proposons d'analyser les effets d'un partenariat stratégique Erasmus+ sur l'ouverture à l'expérience des autres au sein d'un lycée d'enseignement professionnel Ainsi, l'objectif de cette communication est de présenter les compétences majeures qu'un dispositif de formation ERAMUS+ : Conscious Caterers, Sustainable Systems (Cuisiniers conscients, systèmes durables : C2S2) développe auprès des élèves inscrits dans un parcours de formation en hôtellerie dans le lycée professionnel Albert de Mun à Paris depuis trois années scolaires. Ce programme mené conjointement, dans des établissements équivalents en France, en Suède, en Turquie et en Inde permet aux jeunes de développer de nouvelles partiques culinaires avec des produits naturels issus de l'agriculuture traditionnelle respectueuse de l'environnement. Au travers des conférences et des actions menées dans chaque pays, c'est plus de 500 jeunes qui sont sensibilisés. L'analyse des effets de ce dispositif Erasmus+ sur la vocation professionnelle des élèves s'est appuyée sur des entretiens semi-directifs. Ceux-ci furent menés d'une part auprès de 5 enseignants à propos de leurs regards portés sur l'évolution des élèves confrontés à la rencontre d'autres cultures et d'autre part auprès de 25 élèves en France confrontés aux nouveaux regards portés par les enseignants sur eux-mêmes. Le croisement des analyses de contenu des entretiens semi-directifs des élèves et des enseignants sera l'occasion d'identifier les niveaux de coopération internationale qui permettent à des élèves d'accepter de se confronter à l'expérience d'autres élèves possédant des normes et des valeurs exotiques. Ainsi, le premier niveau de coopération internationale émerge lorsqu'un élève perd des habitudes et acceptent d'en acquérir d'autres qui lui étaient pourtant étrangères. Ainsi, « le travail de l'expérience ne se traduit pas uniquement par de nouveaux moyens opératoires. C'est aussi la construction d'une autre façon de voir le monde » (Barbier & Thievenaz, 2013, p.257). Nous mettrons également en exergue un deuxième niveau de collaboration internationale au moment où un élève va s'étonner de vivre l'inconnu d'une relation inédite sans crainte de ne plus être soi-même. « L'étonnement apparaît comme un levier pédagogique permettant de susciter le désir d'apprendre et l'acquisition de nouvelles connaissances chez l'élève » (Thievenaz, 2017, p.40).
Document type :
Conference papers
Complete list of metadata

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-03185994
Contributor : Patrice Hauchard <>
Submitted on : Tuesday, March 30, 2021 - 6:00:28 PM
Last modification on : Thursday, April 1, 2021 - 3:28:27 AM

Files

LOGOS 2019 Proposition P Hauch...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03185994, version 1

Collections

Citation

Patrice Hauchard. En quoi la coopération internationale dans un lycée professionnel ouvre-t-elle la voie de l'expérience de l'autre aux les élèves ?. LOGOS 2019 Université de la grande région, Jul 2019, Luxembourg, Luxembourg. ⟨hal-03185994⟩

Share

Metrics

Record views

3

Files downloads

3