Modélisation volumique, contraintes et libertés - Université de Lorraine Access content directly
Theses Year : 1999

Modélisation volumique, contraintes et libertés

Abstract

In the upstream oil and gas industry, 3D earth models are crucial for decision making and various purposes. They help for example to monitore the reservoir (4D seismic). It is rare at present that a full suite of technologies from seismic to reservoir flow simulation is applied in a single study. Each new campaign or new wells may invalidate the 3D earth model. Editing and updating a 3D earth model in a rapid and fully interactive approach is needed more than ever. Editing a 3D Earth Model raises many different problems. Suppose in a structural model, you realize the upthrown surfaces need less amplitude than you first gave them. If you shift them downward, you will create a gap between them and the normal fault. Somehow, you need to extend the surfaces to fill the gaps. You will also notice «scars» on the fault; these mark the original positions of the fault/surface contacts. We have to remove these needless scars remaining by mending the fault. Another problem is associated to the computation of intersection between surfaces. Generating an intersection between a horizon and a fault consists in sharing the same geometrical and topological contact along the line of intersection and creating small triangles. From this fact, attempts to run algorithms on poorly surfaces are often unsuccessful unless we enhance the beauty of the mesh near the intersections.
Dans l'industrie pétrolière, un macro-modèle permet une représentation des objets géologiques (horizons, failles ...) qui interagissent au sein d'un domaine d'étude. Son but est de permettre une meilleure appréhension de la structure géologique, d'accélérer la phase de production d'hydrocarbures et de faciliter la prise de décision. Il est rare aujourd'hui qu'un ensemble de techniques allant de la sismique à la simulation d'écoulement soit appliqué conjointement à l'étude d'un réservoir. Chaque nouvelle acquisition sismique ou forage peut invalider partiellement ou totalement le macro-modèle. Cela nécessite impérativement la capacité de mettre à jour un macro-modèle du sous-sol en lui ajoutant de nouvelles informations et en modifiant celles existantes. Différents outils originaux sont proposés afin de modifier et mettre à jour un macro-modèle basé sur l'approche des éléments frontières. Ces opérations, indépendantes les unes des autres, permettent de modifier des, surfaces triangulées et sont: 1. La suppression des cicatrices. Cette opération consiste non seulement à souder deux bords d'une coupure mais aussi à «gommer» la cicatrice résultante affectant la surface triangulée. 2. Les opérations de découpage permettant de matérialiser les intersections franches ainsi que les intersections de contact par jeu de contraintes. 3. La simplification des bords contigus dans un solide. Cela consiste à trouver la représentation commune la moins fine mais la plus représentative possible des bords contigus. Enfin, l'enchaînement de ces opérations permet d'obtenir un moteur de gestion novateur et puissant.
Fichier principal
Vignette du fichier
INPL_T_1999_EULER_N.pdf (11.1 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

tel-01749904 , version 1 (29-03-2018)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01749904 , version 1

Cite

Nicolas Euler. Modélisation volumique, contraintes et libertés. Sciences de la Terre. Institut National Polytechnique de Lorraine, 1999. Français. ⟨NNT : 1999INPL134N⟩. ⟨tel-01749904⟩
157 View
234 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More